Comme elle l’avait fait en 2015 avec la toute nouvelle Street 750 et avec un bon retour médiatique, la branche européenne de la Motor Compagny remet les couverts en 2016 en organisant à nouveau un concours de personnalisation baptisé « Battle of The Kings : The 883 Iron Challenge« .

La finale se déroulera durant le très « hype » Wheels and Waves 2016 qui se déroulera dans la belle ville de Biarritz et dans divers lieux du pays basque.

Cette seconde édition abandonne les Harley -Davidson, «exotiques » ou en manque de légitimité, chacun choisira,  pour se focaliser sur la customisation d’un des modèles  les plus emblématiques du constructeur. Il s’agit du Sportster mais mis au goût du jour grâce au traitement « dark custom » . La moto sélectionné est donc le 883 Iron.

Bien entendu, il est toujours bon de rappeler que ce V-Twin, au cours des décennies, n’a pas attendu l’aval de Milwaukee ni des pièces « plug and play » pour être l’une des machines les plus customisées de l’histoire de la moto.

Ce concours qui met en compétition des dizaines de motos construites dans toute l’Europe (France, Pays Baltes, Belgique, France, Angleterre, Irlande, Italie, etc.) par les concessions  met en avant la montée en puissance de la « nouvelle » scène custom.

HD Le Mans (France)

Globalement, nous pouvons dire que les « préparations à la papa » avec apehangers et autres franges se font très rares, hormis chez certains dealeurs qui semblent peu impliqués dans le challenge 😉 Passons !

Les guidons drag bar, voire bracelets sont de mise sur la plupart des réalisations ayant remportées leur contest national.

De nombreuses machines s’inspirent grandement des machines de la scène custom actuelle dont le Wheels & Waves est la tête de proue. Ainsi, de nombreux 883 Iron sont été traités façon café racer ou scramblers ; des styles plutôt vus sur les flat BMW, quatre pattes des années 90-2000 et autres néo-rétro.  Nous trouvons malgré tout quelques rafraichissants choppers à la sauce « Frisco Style ».

Au final, c’est la concession Harley Davidson Athènes qui remporte cette seconde édition du Battle Of Kings avec une machine d’inspiration café racer.

Ce Sportster Iron porte fort bien son nom de  « Nyx » ; le nom grec de la déesse de la nuit.
sportster iron king of the king 2016