Quelle assurance pour une voiture de collection ?

Comme tout véhicule terrestre à moteur circulant sur la voie publique, une voiture de collection doit nécessairement être couverte par un contrat d’assurance auto ; tout au moins au titre de la garantie « responsabilité civile » (communément appelé « au tiers »).

Le non-respect de cette obligation peut entraîner une sanction administrative et financière importante pour le propriétaire. La conduite sans assurance est une infraction qui est punie d’un montant de 3750 € et du retrait du véhicule, ainsi que de la suspension temporaire du permis de conduire.

Quel est la définition légale d’une voiture de collection ?

Pour qu’un véhicule soit considéré comme une voiture de collection, il doit répondre à trois critères :

  • La voiture doit être âgée de plus de trente ans. C’est-à-dire que la date de première mise en circulation fait foi devant la loi ;
  • Son état doit être d’origine et aucune transformation ou modification quelle qu’elle soit n’est tolérée ;
  • La fabrication du modèle doit être totalement arrêtée.

Faut-il une assurance spéciale pour une voiture de collection ?

Bien évidemment, une véhicule classique ou de plus de 30 ans, au même titre que n’importe quel autre véhicule terrestre à moteur, doit être assurée par son propriétaire.

En revanche, une assurance pour les motos ou autos véhicules de collection oblige à certaines contraintes supplémentaires telles que :

  • Avoir obtenu son permis automobile ou B depuis plus de trois ans car l’assurance exige en général que l’assuré ait plus de 21 ans ;
  • Ne pas être responsable d’un accident de circulation survenu dans les deux ans précédant la souscription du contrat ;
  • Dans certains cas, vous pourrez trouver une clause imposant un kilométrage limité ;
  • Le prêt du volant à une tierce personne peut être interdit ;

Bien entendu, vous pouvez assurer votre voiture de collection avec une assurance auto classique, mais cela enlève des bénéfices principalement financiers lié à une assurance dite de collection.

Pourquoi privilégier l’assurance d’une auto en collection par rapport à une standard ?

Les amateurs de véhicules anciens entretiennent avec le plus grand soin leur « voiture-plaisir » et font aussi moins de kilomètres durant une année. De ce fait, les autos de collection sont moins sujettes aux sinistres et autres pannes.

Les contrats proposés par les compagnies d’assurance et mutuelles prennent en compte ces facteurs, et les tarifs proposés sont donc nettement plus avantageux.

L’assurance auto de collection en résumé

  • Elle coûte souvent moins cher ;
  • Elle est généralement associée à un kilométrage limité par an ;
  • Parfois associée à un seul conducteur ;
  • Elle permet d’indemniser le conducteur en fonction de la cote officielle du véhicule de collection, en cas d’accident ;
  • L’assuré doit déclarer régulièrement la valeur du véhicule et de l’ajuster au fil des réparations ou de la restauration ;
  •  Le conducteur doit informer l’assurance des fluctuations de la côte officielle de son auto et de son état.

Des assurances ouvertes aux voitures « youngtimers »

Pour être accepté en tant que voiture de collection par une compagnie d’assurance, le véhicule n’est pas obligé de répondre aux conditions exigées par la loi soit 30 ans ! Les voitures d’occasion de plus de 20 ans (Audi TT N8 ou Mazda MX5 de première ou seconde génération) peuvent donner droit au contrat d’assurance « youngtimer » ou « classique » financièrement très avantageux.

En effet, l’assureur est libre de proposer un contrat « assurance collection » pour n’importe tout véhicule selon des critères qu’il définit. La rareté et/ou une ancienneté d’au moins 20 ans suffisent pour obtenir une assurance à prix réduit.

Photo of author

Sophie Telmar

Je roule au quotidien en Royal Enfield Continental GT. Je suis issu de la presse moto et auto et mon rêve est de posséder une MV Agusta Superveloce.

Laisser un commentaire