Royal Enfield

Dès 1901, la firme anglaise Royal Enfield construit des motos à Redditch dans les Midlands. En 1956, les chaînes de montage de la Bullet sont déplacées à Madras (Inde) et gérées par Enfield India. La branche anglaise disparaîtra au début des années 70 comme BSA, Triumph ou Norton.

Rachetée par le groupe EICHER, la marque propose depuis 2018 des machines modernes (Twin 650) qui rencontrent un joli succès dans les pays occidentaux.